Businessman touch button interface cloud map communication web
15 avril 2018

Évaluer les performances de son infrastructure informatique

Les performances de l’infrastructure IT doivent faire l’objet d’une évaluation régulière si on veut s’assurer de son efficacité et de sa sécurité. La réalisation d’un audit informatique est alors recommandée, d’autant plus que ce diagnostic permet d’identifier les points à améliorer pour que ceux-ci n’aient aucun impact négatif sur la productivité de l’entreprise.

Comment se déroule un audit informatique ?

L’audit de l’infrastructure informatique est une opération qui nécessite l’intervention d’un prestataire spécialisé. En effet, les compétences d’un expert sont requises étant donné que l’audit porte non seulement sur les ressources matérielles et logicielles, mais aussi sur l’organisation et l’équipe du département IT.

Ce spécialiste procède ainsi au diagnostic de tous les composants de l’infrastructure IT : les postes de travail, les serveurs, les réseaux, les routeurs, les applications logicielles et les câblages. L’objectif est alors de repérer les faiblesses de l’infrastructure à l’aide d’une cartographie précise.

Concernant les aspects organisationnels et humains, l’auditeur s’intéresse notamment au niveau d’expertise de l’équipe informatique et à sa manière de réagir lorsqu’un problème survient. À l’issue de l’opération, il formule ses observations et ses recommandations en se référant aux informations recueillies durant le diagnostic. On peut voir dans ce rapport les forces et les faiblesses de l’infrastructure et de l’organisation informatique de même que les améliorations pouvant être apportées.

Afin de pouvoir mener à bien sa mission, l’auditeur recourt à l’utilisation d’outils spécifiques et de référentiels d’audit. Parmi ces outils, on peut mentionner :

  • CobIT, le référentiel d’évaluation de la qualité de la gestion d’un projet informatique,
  • RiskIT, le référentiel de la maîtrise des risques liés à informatique
  • Les scanners de vulnérabilité et les sondes à placer sur différents points stratégiques du réseau
  • Et les normes et les recueils de bonnes pratiques sur la protection des données

Les avantages fournis par l’audit informatique

Le bon fonctionnement de l’infrastructure informatique ne signifie pas pour autant que celle-ci n’a pas besoin d’une amélioration. En procédant de temps à autre à un audit, une entreprise réalise des économies de temps et de l’argent. En effet, anticiper les dysfonctionnements coûte nettement moins cher que réparer les pannes. Il convient de ce fait de détecter les mises à jour non effectuées et les erreurs de configuration avant que celles-ci viennent perturber l’exploitation informatique.

D’autre part, l’audit est un impératif absolu si on veut se conformer à la législation et optimiser la sécurité des données de l’entreprise.