cyberharcelement
5 mai 2020

Comment lutter contre le cyberharcèlement ?

Le cyberharcèlement est devenu monnaie courante de nos jours. Et c’est de plus en plus répandu avec le boom des réseaux sociaux. Il existe différentes formes de cyberharcèlement mais les conséquences sont souvent désastreuses pour les victimes. A part les différentes pertes financières, il y a aussi des dégâts sur la personne. Perte de confiance en soi, dépression voire le suicide sont des impacts négatives du cette nouvelle mode de harcèlement. Mais comment lutter contre ce phénomène. Nous vous proposons quelques conseils utiles.

3 conseils pour lutter contre le cyberharcèlement

Lorsqu’une personne a une identité numérique, elle n’est jamais totalement à l’abri du cyberharcèlement. En effet, il suffit qu’une personne répande une rumeur pour que les internautes s’acharnent dessus. Et face à ces nombreuses attaques, les victimes ne peuvent pas toujours se défendre. En revanche, il y a quelques bonnes habitudes à adopter pour ne pas subir le cyberharcèlement :

  • Renforcer les données personnelles sur le web. Il existe maintenant plusieurs façons de rendre plus fort la sécurité de vos données personnelles. C’est d’ailleurs ce qui est recommandé par le site ou la plateforme à chaque fois que ces derniers vous demandent des renseignements personnels.
  • Faire attention à ce qu’on publie. Notamment sur les réseaux sociaux sur lesquels la propagation des publications se fait très vite. Et si par malheur vous avez publié quelque chose qui peut vous nuire, il y a des professionnels comme I Protego qui peuvent noyer ou supprimer cette publication pour éviter un bad buzz
  • Ne pas avoir peur de parler à une personne de confiance. Le fait de partager ce qui vous arrive à quelqu’un peut vous aider à mieux vous sentir et trouver la solution adaptée au problème.

Les différents types de cyberharcèlement

La différence entre un harcèlement physique et un cyberharcèlement est l’endroit où cela se passe. Pour ce dernier, tout se fait virtuellement. Et c’est encore plus dangereux car il n’y a pas de limites et que les harceleurs ne sont pas toujours connus. Aussi, le harcèlement en ligne peut se présenter sous différentes formes :

  • Les plus fréquentes sont les moqueries et les insultes. Généralement, cela se passe sur les réseaux sociaux. Dans ce cas, la meilleure solution est d’en parler.
  • Il en est de même pour les menaces et intimidations. Les victimes de ce genre de harcèlement risquent d’ailleurs la paranoïa à cause de la répétition des menaces.
  • Le piratage et vol d’identité sont aussi répandus. Et en général les bourreaux demandent une rançon avant de rendre les informations qu’ils détiennent.
  • Il y a aussi la création de discussion pour salir l’image d’une personne. C’est en général dans ce cas qu’il faut faire appel au « nettoyeur ».

La liste est encore longue mais ce sont les actions de cyberharcèlement les plus courantes de nos jours.

Ce qu’il faut savoir c’est que le cyberharcèlement est un délit puni par la loi. D’ailleurs, c’est un acte sévèrement puni car cela peut aller du paiement d’une amende jusqu’à une peine de prison. C’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à en parler si vous en êtes victimes.