Mobilophiles
16 octobre 2018

Mobilophiles ou les collectionneurs de portables vintages

La tendance est au vintage ces dernières années, après les marques d’automobiles et les musiques rétros, place à la mobilophilie ou collection de téléphones mobiles vintages. Si les nouvelles fonctionnalités apportées aux mobiles sont très high tech, n’empêche certaines personnes trouvent du plaisir à détenir le téléphone phare des années 80. Zoom sur le concept de la mobilophilie.

Qu’est-ce que la mobilophilie ?

La mobilophilie vient de l’association de deux mots: mobile et philie. Le mobile qui fait référence au cellulaire est un appareil électronique portable, conçu à la base pour la communication, qui s’est rependu vers la fin du 18e siècle. Cependant, le téléphone portable s’est décliné sous de nombreux modèles au cours des différentes années, offrant de plus en plus de nouvelles fonctionnalités. Le terme “philie” du latin vient en complément au mobile pour désigner l’engouement autour de la collection de téléphones vintages. La mobilophilie peut donc être définie comme la passion à conserver d’anciens modèles de portables. Vous trouverez peut être une meilleure définition sur un blog dédié à l’actualité des smartphones.

Le retour des téléphonesanciens

La collection d’objets peut être une passion tout comme un loisir. Les plus âgés se souviendront sûrement des jeux vidéo avec une cassette dans les années 80 à 90. Les collectionneurs des consoles ou cassettes de jeux vidéo sont souvent nostalgiques et ont envie de se remémorer leur enfance. Il en est de même avec les téléphones cellulaires dont la collection nécessite souvent une certaine implication afin de retrouver les modèles de votre jeunesse, de regrouper les composants requis pour leur réfection ou de dénicher un modèle du Motorola Dynatac 8000X ou Brick phone qui est le premier téléphone mobile présenté par Martin Cooper en 1973. Un modèle stable sera ensuite produit en grande quantité 10 ans après, ces appareils numériques utilisaient les normes AMPS. La démocratisation de l’usage du cellulaire se fera, cependant, dans les années 90 avec l’apparition du Bi-Bop de France Télécom. Ce ne sera que vers 2010 qu’on assistera à la fabrication de téléphones mobiles intégrant un système d’exploitation évolué appelés smartphones. Les appareils vintages sont très rares, néanmoins, il existe des groupes en ligne qui proposent les vintages mobiles aux mobilophiles, mais également une réparation, un déblocage ou un reconditionnement d’un téléphone. Les mobilophile sont ainsi un large choix selon la marque du cellulaire, l’époque ou le budget.