google-485611_960_720
30 novembre 2016

Quelques astuces pour choisir son prestataire web

Internet est devenu un marché à part à lui tout seul. Effectivement, le nombre de transactions en ligne augmente de jour en jour. Voulant combler les demandes des consommateurs du troisième millénaire, de plus en plus d’entrepreneurs décident d’ouvrir leur site d’e-commerce. Pour s’en occuper et également pour assurer la réussite de leurs affaires, ces personnes contactent des agences web qui sont les prestataires indiqués pour ce type d’ouvrage.

Ouvrir sa boutique en ligne ?

Bien que des CMS pratiques comme WordPress existent de nos jours, la création d’une plateforme web n’est pas à la portée de tout le monde. Afin de profiter du plein contrôle de son site, il faut absolument se charger de certains détails techniques tels que l’hébergement par exemple. Certaines connaissances poussées en programmation demeurent donc indispensables pour mener à bien ce projet.

À défaut d’être développeur soi-même, il est ainsi primordial de solliciter une agence web pour avoir sa propre boutique en ligne. Ces établissements réunissent des professionnels pour la réalisation de plusieurs tâches. Que ce soit pour l’écriture du code source ou encore pour d’autres opérations, ces prestataires restent les plus qualifiés. Afin de préserver ses chiffres d’affaires en début d’activité, il faut également leur demander de se pencher sur le référencement du site. Ce dernier permet de profiter d’un bon positionnement sur les moteurs de recherche pour un maximum de visibilité. Ce type de partenaires ne se choisit cependant pas au hasard, il faut absolument prendre certaines précautions au risque d’être déçu.

Critères de choix d’un prestataire web

De nombreuses agences web sont actuellement disponibles sur le marché. Elles affichent des formules très variées pour des budgets plus ou moins élevés. La plupart des requérants ne se concentrent alors que sur le prix proposé pour choisir leur prestataire. Cependant, la qualité de service reste également importante. Certains individus ont obtenu leur site pour moins d’une centaine d’euros cependant la plateforme n’était plus stable dès que plus de 3 personnes la parcouraient.

De même, certains établissements utilisent des techniques de « black hat SEO » pour hisser leur client à la première position des SERP mais le site sera par la suite pénalisé ou «blacklisté » par Google suite à la découverte de certaines irrégularités. Dans ce contexte, il vaut mieux bien se pencher sur les réalisations de l’entreprise avant de l’embaucher. Les établissements ayant des compétences en marketing digital sont les plus indiqués puisqu’ils peuvent gérer de nombreuses situations.