12 mai 2020

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter une imprimante 3D

Ces dernières années, il est devenu possible d’imprimer soi-même des pièces en 3 dimensions. Avec un matériel innovant et performant comme l’imprimante 3D, les possibilités d’impression sont nombreuses. On peut, par exemple, concevoir de petits jouets, des pièces mécaniques, des pièces détachées d’appareils électriques domestiques, etc. Dans cette page, on va mettre en lumière les fonctionnalités de ce type d’équipement.

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Il s’agit d’un matériel spécialement conçu pour imprimer un objet en trois dimensions à partir d’un filament de matière. Concrètement, ce dernier passe dans un extrudeur où il sera chauffé afin d’atteindre l’état liquide ou semi-liquide. Une fois montée en température, la matière est déposée à l’aide d’une buse. Celle-ci se déplace pour dessiner l’objet. L’impression s’effectue couche par couche jusqu’à ce que la pièce prenne complètement forme. Apparue depuis les années 1980, l’impression 3D n’a cessé d’évoluer et de se développer au fil du temps. Cette technique est surtout utilisée pour la réalisation d’un prototypage rapide.

Grâce à l’imprimante 3D, elle est devenue accessible au grand public alors qu’avant, elle relevait de la science-fiction. C’est une évolution technologique sans précédent, tant sur le plan professionnel que personnel. Ce matériel peut donc être employé par toute la famille, car il offre une multitude de possibilités. On peut à présent imprimer la pièce manquante de tout objet domestique, comme le couvercle du compartiment à piles d’une télécommande. Il est même possible de créer ses propres poignées de porte, bougeoirs, luminaires et boutons de tiroirs pour ajouter une touche d’originalité à sa décoration d’intérieur.

Les critères de choix de ce type de matériel innovant

Le choix d’une imprimante ne doit pas être anodin. Il convient de tenir compte d’un certain nombre de critères, à commencer par le plateau d’impression. Il supporte la pièce que l’on souhaite créer tout au long du procédé d’impression. À noter que la surface du plateau de l’imprimante définit la taille des objets pouvant y être imprimés. De ce fait, ce paramètre est essentiel. Il faut également s’attarder sur la tête d’impression. Cette dernière est généralement composée d’un corps de chauffe, d’un ventilateur et d’une buse de réduction. D’autres critères, comme le type d’extrudeur, sont aussi à prendre en considération. Celui-ci peut, en effet, être simple ou double.

Il a pour fonction de tirer ou de pousser le filament de la matière lors du processus d’impression. Un modèle embarquant un mono extrudeur permet d’imprimer une seule couleur ou un matériau unique à la fois. La version double extrudeur, quant à elle, permet de créer des objets plus complexes. Toutefois, il est plus difficile de la paramétrer. Il faudra également se renseigner sur la vitesse d’impression du matériel. C’est la vitesse à laquelle le matériel dépose le filament de matière sur le plateau d’impression. Pour la réalisation d’impressions de grande taille, il est recommandé d’opter pour raise pro2. En tant que technologie de pointe, elle est aussi utilisée pour réaliser des pièces résistantes et précises. Son utilisation garantit une rapidité d’exécution et une impression de qualité.