adult-agreement-beard-beverage
18 octobre 2017

Recrutement digital : quels peuvent être les avantages du numérique ?

La transformation digitale fait parler d’elle dans tous les domaines. Mais comme avec toutes les révolutions qui ont marqué le monde, ses impacts se mesureront surtout par rapport aux changements qu’elle a pu apporter dans chaque branche. Son efficacité dans l’univers du marketing a déjà été vérifiée. Dans le secteur des RH et du recrutement, les structures sont en train d’adopter les nouvelles tendances. Mais en quoi ces nouvelles stratégies vont-elles avantager les professionnels ?

Un processus de recrutement plus efficace

L’efficacité est l’une des grandes qualités recherchées quel que soit le type d’activité. En matière de stratégie RH et de recrutement, elle se traduit par la capacité des professionnels à dénicher les talents dans les meilleurs délais en usant de tous les supports et canaux disponibles. Grâce au digital, le champ des possibilités s’est élargi. En plus des habituels Jobboards et Cvthèques, les responsables RH peuvent recourir aux réseaux sociaux et à la fameuse big data. Notamment, quand il faudra mettre en place un processus de sourcing innovant, une méthode utilisée par les consultants œuvrant dans le domaine de l’externalisation recrutement.

L’objectif est de chercher, identifier et approcher les talents de manière proactive en les pistant grâce à leur identité numérique. Pratiquement, la tâche consiste à créer des pages ou des groupes sur les réseaux sociaux ou autres outils en ligne. Les pages d’entreprise peuvent aussi fonctionner, mais il faudra arriver à bien les positionner. On peut ensuite publier les offres au bon endroit.

Dans le cas des profils passifs, le mieux est d’effectuer directement quelques recherches en utilisant les critères de sélection (âge, domaine d’expertise, expériences, niveau ou autres) proposés par des plateformes telles que Linkedin ou Viadeo. L’importance des sites comme Facebook, Twitter ou Google +, n’est pas non plus à sous-estimer, les fameuses « digitales natives » y sont très actives.

L’art du recrutement mobile, une approche innovante

L’un des aspects qui caractérisent l’ère du digital et qui sont d’ailleurs inhérents à son fonctionnement est l’usage intensif des appareils mobiles. Smartphones, tablettes, iPhone, gadgets et objets connectés, ces supports s’invitent dans le quotidien des gens en influençant leur comportement. Le fait que les professionnels ont décidé d’en faire des leviers dans leur stratégie RH a donné naissance au recrutement mobile. Actuellement comme on peut le voir chez les outsourceurs spécialisés dans l’externalisation, la relation candidat-recruteur s’effectue via les sites et applications en ligne.

L’appli Jobr intervient par exemple dans de nombreux échanges pour les utilisateurs d’iPhone. L’outil est déjà proposé sur l’App Store. Kudoz, une conception française, s’apparente à un véritable espace de rencontre entre les jeunes talents et les recruteurs en quête de la perle rare. Certains supports, comme Emjoyment se synchronise avec les comptes réseaux sociaux des candidats facilitant ainsi la mise à jour des informations sur leur profil.

Pour ce qui est des sites, qu’une structure dispose d’une plateforme en ligne est assez courant. La capacité des recruteurs à suggérer des contenus pertinents, attrayants qui pourront attirer l’attention des internautes et les amener à réagir fera la différence. C’est pour répondre à cet enjeu que le concept d’inbound recruiting a été récemment adopté par les experts en GRH.