signature électronique
26 décembre 2017

Signature électronique : de quoi s’agit-il ?

Le monde moderne ne peut plus se passer de la technologie et désormais, presque tout peut se faire en ligne. Parmi lesquels se retrouve la signature de documents ou de messages qui peut se faire désormais online. On parle alors de signature électronique, une signature qui a la même valeur qu’une signature manuelle. Plus de détails à ce sujet.

Comment marche la signature électronique ?

La signature électronique désigne le procédé qui permet d’apposer sa signature de manière sécurisée. Ici, il n’y a plus lieu de signer sur un document papier. La signature se fait directement en ligne et tous les documents électroniques peuvent la recevoir. L’avantage avec ce type de signature est qu’elle est non réutilisable et est infalsifiable. Chaque document signé est vérifié pour prévenir la falsification. Il faut noter que la signature électronique est reconnue par de nombreuses banques et entreprises et a exactement la même valeur que la signature manuscrite.

Un gain de temps remarquable

La signature électronique offre un gain de temps remarquable aux entreprises et également aux établissements bancaires. Lors de la signature de contrats en ligne, il n’y a plus lieu de parapher les pages. La signature électronique suffit pour donner de la valeur aux contrats. Ceci est valable pour tous documents qui font l’objet d’échanges entre les entreprises.

Une méthode écologique

Numériser tous les documents constitue une action écologique. Ceci est encore plus vrai grâce à la signature électronique, car même les documents officiels peuvent être signés de façon numérique. L’économie de papier est alors au rendez-vous, car les documents en papiers ne sont plus nécessaires dans le cadre administratif.

Une liberté préservée pour les utilisateurs

Ce n’est pas parce que les documents peuvent être signés électroniquement que ses utilisateurs n’ont plus leurs mots à dire. Avant de signer un contrat en ligne, on peut prendre le temps de lire attentivement le contenu et de discuter en cas d’incompréhension. C’est seulement une fois qu’on est d’accord qu’on peut accepter de signer électroniquement. Tout ceci pour dire que le faite de tout faire de manière virtuelle n’impacte en aucune façon sur la liberté de tout un chacun.

Une technologie qui commence à être adoptée partout

Après de nombreuses entreprises, nombre d’établissements bancaires se tournent vers la signature numérique pour davantage de praticité et pour alléger la formalité. Si auparavant, il fallait se rendre dans le bureau physique d’une banque pour ouvrir un compte, aujourd’hui, quelques clics suffisent et le tour est joué.