Actuellement, les entreprises sont confrontées à une croissance explosive du volume et de la diversité des informations. Cette croissance crée de nouveaux domaines centrés sur la définition, la collecte, l’accès, le traitement ainsi que la conservation de l’information.

Dans un tel environnement, la gouvernance de l’information est nécessaire. Malheureusement, de nombreux entre nous ne connaissent même pas les types d’informations qu’ils traitent ni leur valeur. De ce fait, ils ne peuvent donc pas les utiliser ou les entretenir correctement. En conséquence, ils ne parviennent pas à atteindre le niveau de réussite que procurerait une gestion adéquate des informations.

Dans cet article, retrouvez tout ce que vous devez savoir concernant la gouvernance de l’information.

C’est quoi la gouvernance de l’information ?

La gouvernance de l’information est une stratégie visant à améliorer la valeur des données et à réduire les risques liés à la création, à l’utilisation et au partage d’informations d’une entreprise. En fait, elle nécessite la mise en œuvre des politiques, des procédures et des technologies qui ajustent la facilité d’utilisation et la sécurité.

Dans le cadre de cette approche, l’information est considérée comme une ressource organisationnelle qui demande un haut niveau de conservation et de coordination afin d’assurer la responsabilité, la protection, l’intégrité et la protection appropriée des informations d’une entreprise.

En effet, de nombreux termes peuvent définir la gouvernance de l’information, pourtant les plus largement acceptés sont ceux de Gartner. Pour lui, la gouvernance de l’information est définie comme le cadre de responsabilité et la spécification des droits de décision, assurant un comportement adapté en matière de création, d’évaluation, de stockage, de l’utilisation, de l’archivage, de suppression des informations. Cela inclut les normes, les processus, les rôles, les politiques ainsi que les indicateurs permettant d’assurer une utilisation efficace de l’information de manière à ce que l’entreprise atteigne ses objectifs.

 

Quels sont les objectifs de la gouvernance de l’information ?

La gouvernance de l’information est importante pour la réalisation des objectifs métier d’une entreprise.

En fait, les objectifs essentiels de la gouvernance de l’information sont :

  • Viser à comprendre et à promouvoir la valeur des ressources de données
  • Adopter une création de processus et une résolution efficace de tous les problèmes liés aux données qui visent à éviter les problèmes
  • Respecter les normes et les politiques de conformité en matière de gouvernance d’information
  • Développer et accepter les stratégies, les normes, les politiques, les statistiques attachées aux données ainsi que les procédures associées
  • Améliorer la communication de politiques en matière de données claires aux personnes concernées
  • Assurer le parrainage, le suivi, la supervision de la livraison des projets de gestion des données.

Pourquoi la gouvernance de l’information est-elle importante ?

L’information occupe une place importante au sein d’une entreprise. Sans elle, presque toutes les opérations ne sont pas possibles. De ce fait, toutes les entreprises investissent dans des processus, des technologies ainsi que des effectifs afin d’assurer que ces informations répondent exactement à leurs besoins.

En raison de ces investissements importants, ces entreprises considèrent les informations comme une ressource commerciale, à l’instar de l’équipement, des ressources financières, des bâtiments nécessaires à leur fonctionnement. Tout comme les autres moyens, les informations nécessitent également d’être gérées de manière à s’assurer qu’il est possible de contrôler sa valeur et les risques associés.

D’une manière générale, une bonne gouvernance de l’information permet aux entreprises de :

  • Répondre à leurs besoins, leurs priorités et leurs objectifs stratégiques. Ces points peuvent varier en fonction de la culture de l’entreprise, des ressources disponibles, du niveau d’engagement des parties prenantes
  • Empêcher les violations de données
  • Assurer la conformité réglementaire
  • Minimiser les risques associés comme les sanctions
  • Optimiser les capacités d’analyses des données
  • Renforcer le suivi sur les ressources informatiques sous-traitées et les systèmes démultipliés
  •  Soutenir la sensibilisation du personnel aux politiques principales en matière d’information

 

 

 

 

Publié dans : Web